HELAS !

Publié le par Les rebouteux


Pour une durée indéterminée tirant plutôt sur le court,
Le dissidrome ne pourra être nourri.
Nous nous excusons de n'être en mesure de pourvoir à vos besoin d'étrangetés lâchées comme des pets dans le monde virtuel mais nous tranquilisons toutefois notre âme en pensant à tous ces fabuleux sites qu'héberge déjà l'Internet (voir page liens).

Si vous voulez être sur la brèche au moment où le dissidrome se remettra à faire de grands Areuh pour prouver son existence au monde,

INSCRIVEZ-VOUS A LA NEWSLETTER !

(ha si seulement je savais faire clignoter le texte)

Vous serez ainsi informés dès que la machine se remettra en branle.

Bon, j'ai faim et j'ai beaucoup de travail.

Bise.

Rodolphe.

Publié dans Archives ancestrales

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
je sais pas trop où poster ça.<br />  <br /> 1) rodolphe, ça a un lien avec les Scènes de la vie de bohême de Murger ?<br />  <br /> 2) "l'âme méconnue ne se trouve pas au-delà de notre époque, j'ose même dire, au-delà de notre littérature. Ce n'est pas non plus une importation comme le lion, le touriste, l'amateur de courses; c'est un produit indigène de notre industrie littéraire : l'âme méconnue appartient à la France. Il y a l'âme méconnue-homme, et l'âme méconnue-femme. L'âme méconnue-homme est assez rare, et ne pousse guère que dans la zone littéraire. On la qualifierait mieux peu^-être en l'appelant génie méconnu, attendu que les individus de cette espèce appellent génie tout ce qu'ils pensent, tout ce qu'ils sentent, tout ce qu'ils disent. Cependant ce nom n'est pas généralement adopté. Les pères de famille les appellent des fainéants; les gens d'affaires, des imbéciles, et les marchandes de mode les confondent quelquefois avec les poètes."<br />  <br /> Frédéric
Répondre
B
manger ou être mangé
Répondre
P
Décidement cette année c'est une hécatombe!
Répondre
N
Pff flemmard...
Répondre
R
Je suis comme Suzy, je refuse de m'inscrire à la newsletter...Juste un p'tit conseil, comme ça, en passant, arrête les joints, t'as les yeux trop foutus...Biz :)
Répondre