Le jeune homme en colère

Publié le par Rodolphe

 

Je suis un jeune homme en colère.

J’ai cependant pour moi les âges digérés et la passion du geste.

Rien du juste.

J’ai pour moi les jeux idiots.

 

 

Un chambranle                                                                                                                                                  S’ébranle.

 

 

Et je n’ai rien d’autre à dire que je suis.

 

…

 

Le vent se tait                                                                                                                                                   Chut

Envols d’oiseaux de la canopée

Tremblement des bestioles                                                                                                                             Ecoutez

Elles s’arrêtent.

On tourne !

On tourne toujours, on tourne sans même creuser.                                                                                    Chut

 

 

      Je ne pleure plus

          les orbites sèchent

Sur un  fil à linge                                                                là bas                                                                    je m’ébroue.

 

Allez vous me voir ?

M’auriez –vous vu ?

Mourez vivats

                               joie ou frayeur                                                                                    Je ne vous connais pas.

Je ne connais que mon ombre

à trop épouser la terre

J’ai le sol dans les oreilles

Les racines ne se tordent plus que sous la douleur.

Attendez

Chut

Attendez que je me lève pour vous botter le cul.

 

 

Et l’homme, si soudainement nu, jeune, abaissa violemment sa masse vers le crâne rigolard.

Publié dans Archives ancestrales

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article