VIRGINIA TECH : "Grâce à vous, je meurs comme Jésus-Christ"

Publié le par Les rebouteux


"VOUS M'AVEZ COINCÉ"

"Vous avez eu cent milliards de chances d'éviter aujourd'hui. Mais vous avez décidé de verser mon sang. Vous m'avez coincé dans un coin et laissé une seule possibilité. La décision, c'est vous qui l'avez prise. Le sang que vous avez maintenant sur les mains ne s'effacera jamais", lance-t-il.

Le tueur fait référence aux deux adolescents auteurs de la fusillade du lycée Columbine dans le Colorado, en 1999, qu'il appelle des "martyrs". Mais alors que ceux-ci étaient issus de familles aisées et avaient plutôt développé une rage contre leurs camarades, la revendication de Cho Seung-hui, arrivé aux Etats-Unis à l'âge de 8 ans, fils d'une famille de blanchisseurs, est plus diffuse.

"Votre Mercedes ne suffisait pas, vous, les enfants gâtés. Vos colliers en or ne suffisaient pas, vous, les snobs. Vos fonds d'investissement ne suffisaient pas. Votre vodka et votre cognac ne suffisaient pas. Toutes vos débauches ne suffisaient pas. Cela ne suffisait-il pas pour satisfaire vos besoins hédonistes. Vous aviez tout."

Les photos le montrent avec des armes, le pistolet sur la tempe, un couteau sous la gorge, ou un marteau à la main, prêt à défoncer quelque chose, dans une pose qui rappelle aux spécialistes une scène du film sud-coréen Old boy, primé au Festival de Cannes en 2004.

Le message confirme les troubles de la personnalité dont souffrait l'étudiant. Dans un des clips, il se compare au Christ. "Grâce à vous, je meurs comme Jésus-Christ, pour inspirer des générations de personnes faibles et sans défense."


Corine Lesnes in Le Monde (19/04/2007)

Publié dans Archives ancestrales

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
N
Ils sont chrétiens les coréens maintenant?<br /> Enfin visiblement il n'a pas encore tout compris aux sources de cette religion...
Répondre