jaune émoi

Publié le par Rebouteux

Je ne veux pas devenir jaune, cela coule, remplace mon sang, à ceci près que le jaune est mielleux dans sa masse et aigre dans son goût, je sens mes organes jaunir, le rouge, le violet virent au marron et cela pue, pue jusque dans mes sentiments.

Le rire jaune est une arme, une bouée, il ne doit pas être une fatalité.

Du recul, certes, mais je ne dois pas déserter mon corps et le voir dépérir, charogne ambulante au regard supérieur.

Un homme jaune est déjà mort, ce matin, je n’ai pas envie de me condamner.

 

Je veux aimer, agir pour cela.

 

 

Travaux pratiques :

http://www.newgrounds.com/portal/view.php?id=163078

 

Publié dans Archives ancestrales

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article